Gestion émotionnelle,  Spiritualité

La pleine conscience

Pourquoi & comment agir en pleine conscience ?

La pleine conscience c’est agir consciemment à chaque action que l’on effectue, être pleinement présent à ce que l’on fait. Parfois on agit de manière automatique et quelques instants plus tard on ne sait plus vraiment ce que l’on a fait, on a agi rapidement et on n’a pas le sentiment de satisfaction que l’on devrait ressentir lorsque l’on effectue quelque chose.

Agir vite c’est une forme de fuite, et si nous allons trop vite cela fait augmenter notre anxiété, c’est pourquoi il est important de se concentrer sur ce que nous faisons et vivons à chaque instant. Cela peut générer de la pression interne et du stress car nous ne nous focalisons que sur le résultat et non pas sur l’action elle-même. C’est pourquoi nous devrions pratiquer la pleine conscience, afin d’être profondément ancré, de prendre du plaisir dans chacune de nos tâches (les plus ingrates soient-elles) et d’avoir un sentiment de plénitude d’avoir accompli ce qui nous paraissait parfois impossible.

Afin d’être plus présent et d’agir en pleine conscience il faut pratiquer au quotidien, je vais me concentrer sur les actions, pour la partie corporelle et méditative je vous invite à consulter l’article “Introduction à la méditation”.

Agir en pleine conscience c’est faire appel à ses cinq sens : Sentir, Écouter, Toucher, Goûter, Regarder. Le tout sans juger ou catégoriser, simplement s’imprégner et constater. Le but étant toujours de nous ramener au moment présent. Sur cette base voici quelques exemples de ce que vous pourriez essayer :

  • La marche consciente

Sentir le sol sous ses pas, sa texture (bois, béton, terre etc), s’imprégner des éléments sur votre peau (vent, soleil), écouter les sons produits par les feuilles au contact du vent, des oiseaux… prendre le temps de faire un pas après l’autre, prendre une inspiration sur un pas puis expirer naturellement sur deux pas, puis recommencer, votre expiration devrait se faire sur un nombre de pas plus grand au fur et à mesure du temps. Ne pas aller trop vite, ni trop lentement… à votre rythme. Ne pas forcer sa respiration, laisser faire naturellement.

  • Le repas conscient

Savourer un repas non pas pour se remplir l’estomac mais pour en apprécier toutes les vertus nutritives. Prendre le temps d’apprécier les aliments, de sentir leur consistance, leur odeur, d’observer leur couleur, sentir leur texture se dérober sous vos dents et visualiser les nutriments qui se répandent dans votre organisme. Cela devrait avoir pour effet de mieux ressentir l’effet de satiété & donc d’améliorer votre digestion car vous serez plus en contact avec les besoins de votre corps. Lorsque vous buvez de l’eau ou du thé, sentez son arôme et le pouvoir rafraîchissant et hydratant de votre boisson dans votre gorge. Bien évidemment pour apprécier un repas en pleine conscience il est recommandé de ne pas parler pour être pleinement présent à cet exercice.

  • L’observation consciente

Observer la nature peut-être fascinant et nous aider à ouvrir les portes de notre intuition car on déconnecte le mental. Prenez un cristal, une fleur, une feuille ou toute autre chose produite par la nature, puis observez sa forme, sa couleur, ses rainures et aspérités, dans le cas d’un végétal son odeur.

  • La vaisselle consciente

Les tâches ménagères ne sont pas toujours des plus agréables mais elles peuvent vous permettre de vous entrainer. Lorsque vous faites la vaisselle, prenez l’habitude de sentir l’eau et sa température sur votre peau, le savon et son odeur… Ça marche aussi lorsque vous prenez votre douche :-p

Je pense que vous avez saisi l’idée générale, avec un peu d’entrainement il vous sera ensuite facile de l’appliquer à chaque situation de votre quotidien.

Petit aparté, pour ceux qui souffrent d’un trouble de l’attention et qui ont beaucoup de pensées simultanées cela vous aidera à prévenir le symptôme de burn-out que vous pouvez ressentir lorsque vous agissez. Vous vous sentirez moins fatigué. D’après mon psychiatre il serait recommandé de faire des pauses toutes les 15/30minutes selon votre cas, mettre un minuteur et prendre un temps pour pratiquer la respiration consciente et s’ancrer. De manière générale essayez de respirer lorsque vous sentez que l’action que vous effectuez génère une tension, ou que vous forcez trop. Prenez un temps de recul et de repos pour vous rappeler que vous êtes dans le moment présent, que vous êtes profondément ancré et que par votre respiration vous libérer le stress. Puis reprenez votre activité plus sereinement.

Pour aller plus loin je vous conseille le livre “Vivre en pleine conscience” de Thich Nhat Hanh qui regorge d’exercices à pratiquer au quotidien. J’en avais un exemplaire que je laissais sur une commode et chaque jour je l’ouvrais au hasard et pratiquais l’un des exercices proposés.

J’espère que cet article vous sera utile, n’hésitez pas à me laisser vos commentaires et à partager si cela peut aider vos proches !

Céline

+1

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *