Gérer son stress des fêtes familiales
Gestion émotionnelle

Gérer son stress des fêtes en famille

0

Les fêtes de fin d’année ou les réunions familiales peuvent parfois être difficiles à gérer, vous pouvez tout simplement ne pas les apprécier, vous avez vos raisons… mais parfois les causes sous jacentes sont directement liées à nos émotions. Avons nous peur de nous confronter à celles-ci ? 

En effet ces retrouvailles peuvent nous confronter à des comportements malsains que nous avons connu durant notre enfance, notre évolution & sur lesquels nous avons ouvert les yeux, ou sur lesquels nous avons du mal à le faire. Cela peut réactiver nos schémas réactionnels & engendrer des sentiments & situations inconfortables. Et croyez le ou non, cela peut arriver que vous soyez issus d’une famille dysfonctionnelle ou pas! Car vous pourriez bien avoir la meilleure famille du monde qui vous entoure d’amour & d’affection, selon votre vécu, votre caractère & votre sentiment intérieur cela pourrait également générer de l’angoisse et un sentiment d’oppression.

Alors voilà, on peut en arriver à un point où on les redoute, on les évite & parfois même on peut en arriver à développer une phobie de ces retrouvailles qui pour certains sont synonymes de fête & d’amour inconditionnel. Nous ne sommes pas tous fait du même bois, nous sommes uniques. C’est pourquoi, bien souvent on croit l’herbe plus verte ailleurs mais quoi qu’il en soit notre vie et notre chemin est le notre et on doit faire avec.

Lorsque nous ne sommes pas en maitrise totale de nos émotions, ce qui est quasiment impossible pour le commun des mortels disons-le, certaines situations peuvent provoquer un véritable tsunami émotionnel & nous pousser dans nos retranchements. Accumulations de non-dits, colère refoulée, tristesse lorsque l’on a perdu un membre de la famille, il peut arriver que ces réunions tournent au cauchemar.   

Notons bien que dans un premier temps chaque individu à son propre vécu, ses propres envies, réactions, émotions etc. Individu = individuel… Prenez en 10 et réunissez les… Pas de besoin de vous faire un dessin! Il n’est pas évident de nos jours et dans notre civilisation de penser communautaire & pourtant il faut savoir faire abstraction de sa volonté de contrôle pour arriver à un résultat satisfaisant pour le bien être du groupe. 

En aucun cas je ne vous suggère de vous écraser, mais comme je le répète sans cesse, vous êtes en maitrise de vous même & de vos émotions pas des autres.

Alors comment gérer ces moments auxquels nous sommes parfois obligés de participer contre notre volonté? 

Il n’y pas de recette miracle mais un changement de perspective peut aider à mieux vivre ces instants parfois difficiles.

  • En terme d’organisation si quelque chose ne vous arrange pas essayez de voir si cela arrange le plus grand nombre et tâchez de vous faire une raison. N’hésitez pas à exposer & demander clairement une aide si cette chose vous paraît irréalisable. Par exemple si vous avez du mal à vous déplacer & que la réunion se tient loin, sortez de vos pensées & ruminations & demandez simplement & gentiment : Qui est disponible pour m’emmener? Si vous n’avez pas de réponse immédiatement pas de panique… Il faut du temps pour que les choses se mettent en place.
  • Si vous avez le sentiment d’en faire plus que les autres, avez-vous déjà réfléchi au fait que peut-être cela vous arrange et vous donne la possibilité de contrôler la situation & vous donne la possibilité de faire quelque chose de la manière dont vous le souhaitez? Cela ne discrédite & n’enlève en rien la charge de travail que vous vous imposez… Peut-être qu’il est temps de demander de l’aide ? De faire confiance & de se libérer du besoin de perfection que vous nourrissez peut-être ?
  • Utilisez ces instants comme des enquêtes de terrain sur votre progression dans votre chemin de guérison émotionnelle. Qu’est ce qui m’a fait réagir ? A quel moment j’ai eu du mal a contrôler mes émotions? Observez les comportements qui vous ont bercé durant toute votre existence …. Autant d’indicateurs sur ce que vous avez encore à régler en vous & les choses sur lesquelles vous n’aviez pas de pouvoir avant, mais auxquelles vous pouvez dire stop aujourd’hui! Considérez ce moment comme un apprentissage, placez vous en observateur (bienveillant)!
  • Lorsque certaines situations réactivent votre schéma réactionnel, revenez a vous, prenez de la hauteur. Vous avez le droit de ne pas répondre à ce que vous considérez être une agression, vous avez le droit de poser vos limites clairement & calmement, vous avez le droit de vous détourner d’une conversation & de ne  pas donner votre avis si vous n’en avez pas envie, en restant courtois bien évidemment. En résumé, mettre en pratique les stratégies que vous avez apprises pour guérir émotionnellement. Selon votre avancement ce sera plus ou moins facile mais j’ai confiance en vous et vous le devriez aussi. Il peut y avoir de petits dérapages mais c’est normal, nous sommes humains…  
  • Quoi qu’il arrive quoi qu’il se passe pensez à vos affirmations! Vous êtes important, vous êtes uniques, vous êtes aimé! Et si vous ne ressentez pas cet amour a cet instant, rappelez vous que VOUS pouvez vous le donner, vous méritez d’être aimé, aimez vous! Pour ceux qui ne connaissent pas vous pouvez consulter l’article à ce sujet en cliquant ici.
  • Prendre conscience que ce n’est qu’un moment, un repas… Si cela ne vous convient pas ce n’est pas la fin du monde. Vous pouvez très bien imaginer vous faire le repas de vos rêves un autre jour, seul (vous l’apprécierez encore plus lol). Je fais partie de cette catégorie de la population qui a des goûts précis en matière d’alimentation, je ne m’attends pas à ce que les gens pensent à moi en particulier & il m’est arrivé de débarquer avec mon plat perso à des repas de famille. Soyez simplement préparé psychologiquement & si vous avez peur d’avoir faim alors planquez votre gamelle dans votre sac… Oui on s’en fou du regard des autres, vous êtes le plus important pour vous!
  • Oui ce n’est qu’un moment, quoi qu’il arrive, quoi qu’il se passe ce sera bientôt fini! Lorsque vous sentez la pression monter n’oubliez pas que ça va s’arrêter, isolez vous, écrivez vos sentiments, respirez!  Vous allez très vite reprendre le cours normal de votre vie! 

Pour accompagner cet article j’ai crée un épisode du podcast “24. Gérer son stress des fêtes en famille, pour l’écouter cliquez sur le média de votre choix :

Enfin n’oubliez pas que ces fêtes sont avant tout l’occasion de se réunir & de créer des souvenirs, alors oui si vous détestez tout le monde, peut-être que vous devriez prendre du recul mais souvent on appréhende & on se crée des situations catastrophes mais il ne faut pas oublier que les choses peuvent aussi bien se passer! Avec une approche & un état d’esprit différent … Qui sait? 

Une énorme pensée pour ceux qui sont seuls durant les fêtes & qui ne le vivent pas spécialement bien, mon coeur est avec vous & un épisode spécial du podcast est disponible : Avale ta pilule Episode 15 – En cas de solitude spécial fêtes de fin d’année

Pour tous, voici une liste d’article pour vous aider dans votre guérison émotionnelle liée au contexte familial :

J’espère que cet article & les outils proposés vous aideront, n’oubliez pas de liker, partager & commenter si vous avez aimé.

0

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *