Gestion émotionnelle

Re-parenter l’enfant intérieur

Comment s’auto-re-parenter & guérir l’enfant intérieur ?

J’ai déjà évoqué la guérison de l’enfant intérieur, une étape importante de la guérison car c’est en partie à cause de nos réactions automatiques que certaines émotions prennent le dessus.

Voici quelques conseils pour re-parenter cet enfant qui sommeille en nous et mérite notre attention & notre soutien dans les bons comme dans les mauvais moments.

Lorsque nous vivons une situation qui va venir déclencher une réaction amplifiée, il se peut que notre cerveau perçoive cette situation comme une menace, qu’il s’agisse d’une bonne comme d’une mauvaise chose. Peut-être une remarque, un geste ou un comportement associé à une mémoire ancrée dans l’enfance.

Afin de mieux vivre nos émotions & d’être plus en phase avec notre être intérieur, voici quelques techniques pour s’auto-re-parenter lorsque les émotions sont trop fortes & les pensées dures à canaliser :

Lorsque vous essayer de vous affranchir d’une émotion que vous ne pensez pas ou plus adaptée répétez-vous des affirmations telles que ‘Je suis important, mon avis est important, je prends mon parti’. Je vous conseille d’écouter mon podcast qui vous donnera des exemples d’affirmations selon les situations & que vous pourrez ensuite vous répéter mentalement ou oralement selon votre préférence.

  • Parler à l’enfant intérieur

Prenez l’habitude de vous parler intérieurement comme vous le feriez à avec un enfant. Entourez-vous d’amour et de bienveillance. Prenez garde aux paroles que vous utilisez, vous êtes un être sensible et vous avez besoin d’amour. Vous pouvez même vous serrez dans vos bras 🙂

  • Prendre son parti

Soyez de votre côté, prenez votre parti. Je précise comme d’habitude qu’il ne s’agit pas de ne pas reconnaître ses torts ou de se mettre en position de victime. Nous sommes tous responsables de nos actes & de nos réactions. Il s’agit simplement de se dire ‘J’ai fait une erreur, mais ça arrive’

  • Être son propre ‘supporter’

Se féliciter, s’encourager. À l’image de l’enfant que l’on félicite lors d’un progrès ou d’un nouvel accomplissement prenez l’habitude de vous encourager & de vous féliciter. À force de noter que les actions positives sont plus importantes que les autres, votre cerveau l’enregistrera & vous deviendrez plus confiant & positif.

  • Se récompenser

Lorsque vous parvenez à mieux gérer une émotion ou à franchir une étape qui vous parait importante n’oubliez pas de vous récompenser. Octroyer vous un temps de repos, faites quelque chose qui vous fait du bien.

Si vous souhaitez en savoir plus & aller plus loin je vous invite à vous diriger vers ce livre “Prendre soin de l’enfant intérieur” de Thich Nhat Hanh

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à vous sentir mieux & plus en confiance avec les situations de votre vie actuelle. N’hésitez pas à commenter, partager si vous avez aimé, c’est toujours agréable & encourageant.

Céline

2 Comments

  • Christine

    Article très intéressant, je vais donc compléter ma pratique et la faire de façon plus régulière. Et ce livre m’a fait de l œil…il y a quelques semaines, je vais donc le lire. Merci, pour tous ces conseils !❤️❤️❤️

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *